Les moyens pour favoriser la participation des citoyens aux élections

Première solution : supprimer les bugs du site du service public !

Rien de plus frustrant et surtout démotivant de tomber sur une page « erreur technique inattendue » en essayant de se connecter sur le site de service en ligne électorale. Devant son caractère endémique les bénévoles de Tous Inscrits sont devenus experts en suppression des cookies, rafraichissement de pages et retour arrière. Mais le citoyen lambda, qui n’a pas ce retour d’expérience, lui peut se décourager. Alors s’il vous plait mesdames messieurs de l’administration et du gouvernement veuillez mettre les moyens pour fiabiliser ce service en ligne essentiel pour la démocratie

Deuxième solution : le changement automatique du bureau de vote en cas de déménagement

Imaginons que tu déménages et que tu le signales à une administration (CAF, Sécurité sociale, Impôt) ou que tu demandes un suivi de courrier à la Poste. Et là on t’écrit pour te proposer de changer automatiquement ton bureau de vote pour l’installer au plus près de chez toi. Tu pourrais accepter parce que franchement c’est vachement pratique ou refuser parce que t’adores ton ancien bureau de vote car c’est une bonne excuse pour venir dej chez maman un dimanche et de ramener ton linge.   Dans les deux cas franchement ce n’est pas de la balle ? Nous on trouve que si. Et les solutions techniques existent, il ne manque que la volonté politique !

 

Troisième solution : La procuration 100% en ligne

Franchement quelle est cette idée de pouvoir faire en ligne une demande de procuration mais d’avoir l’obligation de se rendre dans un commissariat, une gendarmerie ou un tribunal d’instance pour pouvoir la valider ? Pourquoi peut-on a contrario tout faire en ligne pour l’inscription sur les listes électorales ? Pourquoi une Mairie peut vérifier une identité en ligne et pas un commissariat ? Arrêtons cette absurdité et allons au bout du processus en facilitant au maximum la possibilité d’utiliser la procuration pour faciliter le vote.

Quatrième solution : le vote à distance

Ce serait belle avancée de pouvoir voter de manière sécurisée à distance que cela soit par courrier ou par internet. Les Français de l’étranger ont d’ores et déjà cette possibilité lors des élections législatives (courrier et internet). En Allemagne 20% des votes se font par voie postale, idem en Espagne. En Estonie 43% des votes aux élections législatives de 2019 se sont fait par internet. On comprend les difficultés majeures de sécurisation et de fiabilité des votes (cyber attaque etc…). Mais rien ne semble insurmontable avec une mise en place d’une véritable identité numérique et d’une architecture de serveurs spécifiques et décentralisés. Mais attention ces possibilités de vote à distance doivent être toujours complémentaire du vote physique pour ne pas que la fracture numérique soit un obstacle à l’exercice démocratique pour tous les citoyens.  Pour en savoir plus su le vote à distance vous pouvez consulter ce rapport d’information du Sénat français.

carte de vote déchiré

La mal-inscription : une calamité pour la démocratie

Photo :


Anna Mouglalis, ambassadrice de l’ONG “A voté !”, s’engage contre la mal inscription, à laquelle elle a elle-même été confrontée.

Anna Mougalis

La mal-inscripition frappe particulièrement les jeunes

On parle […] d’un vrai « bug démocratique » qui écorne incontestablement et de plus en plus largement la légitimité des scrutins locaux et nationaux.

 Céline Braconnier, de Sciences-Po Paris, estime à sept millions le nombre de mal inscrits en France ! 43% des 25-29 ans seraient concernés.

Cette problématique prive alors près de la moitié des jeunes de leur droit le plus fondamental : celui d’élire leurs représentants, voire de participer aux élections. Elle est également à relier à la non-inscription, et à toutes sortes d’autres problèmes (radiation des listes, etc.).

On parle donc d’un vrai « bug démocratique » qui écorne incontestablement et de plus en plus largement la légitimité des scrutins locaux et nationaux. En effet, si pour certaines personnes volontairement éloignées de la vie politique (qu’il faut remobiliser aussi, mais d’autres façons), ce problème n’est que secondaire, la mal-inscription affecte tout de même de nombreux citoyens qui voudraient pourraient faire changer les choses.

erreur de calcul

Voter est un droit : que faire pour les oubliés de la démocratie puissent l’exercer !

De plus en plus d’ONG et de personnalités s’engagent pour une meilleure inscription de tous : Anna Mouglalis, actrice, que tu as pu voir dans Baron Noir dans le rôle de la présidente Amélie Dorendeu ; l’ONG « A Voté » ou encore plusieurs mouvements politiques se mobilisent pour que tou.te.s les citoyen.ne.s puissent voter comme iels en ont le droit.

Tous Élus ne fait pas exception, et lance sa plateforme Tous Inscrits. Le principe : en 15 minutes, on t’aide à déménager ton bureau de vote, tout ça en ligne, en direct, et gratuitement bien sûr. Pas mal, non ?

S’engager pour que le vote soit pour tous

La mal inscription est l’une des causes de l’abstention aux élections. Plus de 7 millions de personnes sont mal-inscrtites.  L’abstention n’est pas une fanatalité, c’est la raison pour laquelle s’engage pour un vote pour tous en 2022.

Pour rappel, l’inscription sur les listes électorales de ta commune actuelle, ça se fait en ligne, à cette adresse (site du gouvernement) jusqu’au 2 mars 2022 pour vérifier ta bonne inscription, et éventuellement corriger ta mal-inscription, pour voter lors des élections présidentielle et législatives qui se tiendront cette année. 

On réécrit toouut !!

Être mal inscrit sur les listes électorales, c’est se priver du droit fondamental de voter là où on vit. Ça touche beaucoup jeunes étudiants, des gros déménageurs.  Et là tu comprends que la mal-inscription devient un problème de ouff pour notre démocratie, qui se veut représentative ! Et oui, si les jeunes ne vote pas, comment peuvent-ils faire entendre leur voix ? Des célébrités se sont engagées pour changer ça et Tous Elus aussi, avec ses partenaires !

                                            Kylian (le transcripteur)

Mots- clés : 

#Tousinscrits #Malinscription #Elections2022 #Jeunesse #Touselus #Avoté

 

Articles similaires :

Aux urnes, citoyens citoyennes

Manon Cretinon

Manon Cretinon

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp