Les moyens pour favoriser la participation des citoyens aux élections

Première solution : supprimer les bugs du site du service public !

Rien de plus frustrant et surtout démotivant de tomber sur une page « erreur technique inattendue » en essayant de se connecter sur le site de service en ligne électorale. Devant son caractère endémique les bénévoles de Tous Inscrits sont devenus experts en suppression des cookies, rafraichissement de pages et retour arrière. Mais le citoyen lambda, qui n’a pas ce retour d’expérience, lui peut se décourager. Alors s’il vous plait mesdames messieurs de l’administration et du gouvernement veuillez mettre les moyens pour fiabiliser ce service en ligne essentiel pour la démocratie

Deuxième solution : le changement automatique du bureau de vote en cas de déménagement

Imaginons que tu déménages et que tu le signales à une administration (CAF, Sécurité sociale, Impôt) ou que tu demandes un suivi de courrier à la Poste. Et là on t’écrit pour te proposer de changer automatiquement ton bureau de vote pour l’installer au plus près de chez toi. Tu pourrais accepter parce que franchement c’est vachement pratique ou refuser parce que t’adores ton ancien bureau de vote car c’est une bonne excuse pour venir dej chez maman un dimanche et de ramener ton linge.   Dans les deux cas franchement ce n’est pas de la balle ? Nous on trouve que si. Et les solutions techniques existent, il ne manque que la volonté politique !

 

Troisième solution : La procuration 100% en ligne

Franchement quelle est cette idée de pouvoir faire en ligne une demande de procuration mais d’avoir l’obligation de se rendre dans un commissariat, une gendarmerie ou un tribunal d’instance pour pouvoir la valider ? Pourquoi peut-on a contrario tout faire en ligne pour l’inscription sur les listes électorales ? Pourquoi une Mairie peut vérifier une identité en ligne et pas un commissariat ? Arrêtons cette absurdité et allons au bout du processus en facilitant au maximum la possibilité d’utiliser la procuration pour faciliter le vote.

Quatrième solution : le vote à distance

Ce serait belle avancée de pouvoir voter de manière sécurisée à distance que cela soit par courrier ou par internet. Les Français de l’étranger ont d’ores et déjà cette possibilité lors des élections législatives (courrier et internet). En Allemagne 20% des votes se font par voie postale, idem en Espagne. En Estonie 43% des votes aux élections législatives de 2019 se sont fait par internet. On comprend les difficultés majeures de sécurisation et de fiabilité des votes (cyber attaque etc…). Mais rien ne semble insurmontable avec une mise en place d’une véritable identité numérique et d’une architecture de serveurs spécifiques et décentralisés. Mais attention ces possibilités de vote à distance doivent être toujours complémentaire du vote physique pour ne pas que la fracture numérique soit un obstacle à l’exercice démocratique pour tous les citoyens.  Pour en savoir plus su le vote à distance vous pouvez consulter ce rapport d’information du Sénat français.

Et si on réconciliait les jeunes et la politique ? Retour sur le week-end annuel des bénévoles : l’Accostage de Tous Elus !

Les 5 et 6 octobre, 50 des 300 bénévoles du mouvement se sont rassemblés à Montreuil pour la toute première assemblée générale de l’asso – baptisée l’Accostage pour sexyfier le tout. Mais il n’y avait pas que l’intitulé de sexy, car c’était bien plus qu’une simple AG ! Au programme du week end : préparer le futur de Tous Élus. Aujourd’hui, l’asso forme les citoyens à la démocratie et les accompagne jusqu’aux municipales 2020. Et après ? Tous ensemble, on a réfléchi à la question et creusé les (nombreux) scénarios possibles.

L'Accostage de Tous Élus démarre à l'agence Okoni de Montreuil

Les locaux – que dis-je, le fabuleux hangar – de l’agence de design Okoni n’étaient pas les plus mal choisis pour nous accueillir et nous abriter de ce week end pluvieux dans un espace chaleureux. La mise en jambe concoctée par Vianney n’était pas mal non plus : une course de petits trains humains, chacun portant le nom d’un politique, ça réveille. L’idée n’étant pas brevetée, on vous la transmet pour révolutionner l’animation de vos communautés.

Réjouissons-nous : 18 mois d’action et une association

Retour sur le chemin parcouru par Tous Élus : qu’a-t-on accompli depuis notre création ? Camille et Thomas ont présenté les bilans moral et financier devant une foule en extase. 

En un an et demi d’existence, ce sont notamment 2500 personnes qui se sont inscrites à la formation en ligne et près de 100 apprentis-élus sont actuellement accompagnés en mentorat pour décrocher des mandats aux municipales ! Pour en arriver là, ce sont d’innombrables aventures qui ont été vécues : un tour de France, des week ends Boost, un jeu du Turfu, des week ends de la Relève, des actions coup de poing, des interventions sur plein d’événements… Tout ça pour des milliers de citoyens sensibilisés, grâce à un équipage composé en majorité de bénévoles ultra motivés et dévoués qu’on remercie à l’infini !

De quoi booster l’équipe pour la suite des festivités.

Les participants de l'Accostage devant la présentation des bilans

Engageons-nous : et maintenant ?

Tous Élus accompagne les apprentis-élus jusqu’aux municipales 2020, c’est acté, et il n’y a pas de quoi chômer. Et ensuite… les possibilités sont foisonnantes ! Pas moins de 14 scénarios ont été imaginés pour la deuxième vie de l’association : continuer de former les citoyens à la démocratie en devenant une université populaire, faire de la mobilisation citoyenne dans les partis politiques, se concentrer sur les élections législatives, devenir un média sur les expériences de démocratie locale… Pas simple de départager !

En plusieurs sessions et en utilisant des outils d’intelligence collective, nous avons discuté de la pertinence des propositions, les avons bonifiées, réfléchi à leur faisabilité, pensé à leur inscription dans la suite logique de Tous Élus, et aussi suivi nos envies personnelles. 

🥁 Roulement de tambours… À l’issue de ces deux journées, voici la short-list des scénarios plébiscités :

  • La VIème Constitution : lancer un mouvement de réécriture de la Constitution et d’engagement citoyen, en vue de la présidentielle 2022.
  • Les Cités Audacieuses : un réseau dédié aux élus locaux qui prennent des mesures radicales sur leurs territoires, même si la loi ne les y incite pas voire les en empêche sur certains points.
  • Les législatives : former des apprentis-élus pour les législatives, et sensibiliser les citoyens à l’intérêt de ces élections.
  • La Caravane citoyenne : sensibiliser et former les citoyens à la démocratie locale en réalisant un tour de France permanent. 

On vous l’avait dit, bien trop de bonnes idées !

Et maintenant ? (la suite)

L’avenir de Tous Élus, c’est un peu comme une élection : ça se joue en deux tours. On a attribué nos points – via un système visiblement inspiré de l’Eurovision – et fait ressortir les scénarios favoris. Premier exploit face à la multitude de possibilités initiale ! 

Prochaine étape : le week end Boost des 16 et 17 novembre. Lors de ce nouveau rassemblement d’équipe, nous travaillerons sur les derniers scénarios en lice pour parvenir à un seul grand vainqueur qui déterminera la feuille de route de Tous Élus jusqu’en 2022. 

Le point final à ce beau week end ? L’élection d’un tout nouvel équipage – 10 bénévoles de choc qui évolueront aux côtés de nos co-prez et services civiques pour faire vivre Tous Élus ces prochains mois. On n’a pas fini de carburer !

Nous sommes repartis enrichis et stimulés d’une réflexion nous laissant entrevoir les projets passionnants qui pourraient recréer la démocratie, chez Tous Élus ou ailleurs. Des perspectives précieuses !

Retrouvez toutes les photos du week-end sur Facebook 📷


Envie de prendre part à l’aventure Tous Élus ? Inscris-toi à un week-end de formation, suis la formation en ligne ou rejoins-nous en tant que bénévole !

Mathilde Briend

Mathilde Briend

Vous avez aimé cet article ?