Les moyens pour favoriser la participation des citoyens aux Ă©lections

PremiĂšre solution : supprimer les bugs du site du service public !

Rien de plus frustrant et surtout dĂ©motivant de tomber sur une page « erreur technique inattendue » en essayant de se connecter sur le site de service en ligne Ă©lectorale. Devant son caractĂšre endĂ©mique les bĂ©nĂ©voles de Tous Inscrits sont devenus experts en suppression des cookies, rafraichissement de pages et retour arriĂšre. Mais le citoyen lambda, qui n’a pas ce retour d’expĂ©rience, lui peut se dĂ©courager. Alors s’il vous plait mesdames messieurs de l’administration et du gouvernement veuillez mettre les moyens pour fiabiliser ce service en ligne essentiel pour la dĂ©mocratie

DeuxiÚme solution : le changement automatique du bureau de vote en cas de déménagement

Imaginons que tu dĂ©mĂ©nages et que tu le signales Ă  une administration (CAF, SĂ©curitĂ© sociale, ImpĂŽt) ou que tu demandes un suivi de courrier Ă  la Poste. Et lĂ  on t’écrit pour te proposer de changer automatiquement ton bureau de vote pour l’installer au plus prĂšs de chez toi. Tu pourrais accepter parce que franchement c’est vachement pratique ou refuser parce que t’adores ton ancien bureau de vote car c’est une bonne excuse pour venir dej chez maman un dimanche et de ramener ton linge.   Dans les deux cas franchement ce n’est pas de la balle ? Nous on trouve que si. Et les solutions techniques existent, il ne manque que la volontĂ© politique !

 

TroisiĂšme solution : La procuration 100% en ligne

Franchement quelle est cette idĂ©e de pouvoir faire en ligne une demande de procuration mais d’avoir l’obligation de se rendre dans un commissariat, une gendarmerie ou un tribunal d’instance pour pouvoir la valider ? Pourquoi peut-on a contrario tout faire en ligne pour l’inscription sur les listes Ă©lectorales ? Pourquoi une Mairie peut vĂ©rifier une identitĂ© en ligne et pas un commissariat ? ArrĂȘtons cette absurditĂ© et allons au bout du processus en facilitant au maximum la possibilitĂ© d’utiliser la procuration pour faciliter le vote.

QuatriĂšme solution : le vote Ă  distance

Ce serait belle avancĂ©e de pouvoir voter de maniĂšre sĂ©curisĂ©e Ă  distance que cela soit par courrier ou par internet. Les Français de l’étranger ont d’ores et dĂ©jĂ  cette possibilitĂ© lors des Ă©lections lĂ©gislatives (courrier et internet). En Allemagne 20% des votes se font par voie postale, idem en Espagne. En Estonie 43% des votes aux Ă©lections lĂ©gislatives de 2019 se sont fait par internet. On comprend les difficultĂ©s majeures de sĂ©curisation et de fiabilitĂ© des votes (cyber attaque etc
). Mais rien ne semble insurmontable avec une mise en place d’une vĂ©ritable identitĂ© numĂ©rique et d’une architecture de serveurs spĂ©cifiques et dĂ©centralisĂ©s. Mais attention ces possibilitĂ©s de vote Ă  distance doivent ĂȘtre toujours complĂ©mentaire du vote physique pour ne pas que la fracture numĂ©rique soit un obstacle Ă  l’exercice dĂ©mocratique pour tous les citoyens.  Pour en savoir plus su le vote Ă  distance vous pouvez consulter ce rapport d’information du SĂ©nat français.

Un logiciel pour les gouverner tous 😈


Un logiciel pour les gouverner tous đŸ˜ˆ

C’est quoi exactement un logiciel de campagne ?

Tu en as peut-ĂȘtre entendu parler comme d’une licorne, soit un outil merveilleux qui fait rĂȘver mais dont on ne sait pas vraiment s’il existe 🩄 Et c’est vrai que les logiciels de campagne accomplissent pas mal de prouesses : ils peuvent te permettre de gĂ©rer ta base de donnĂ©es, envoyer des mails, crĂ©er des sites rapidement, collecter des dons et t’offrir des fonctionnalitĂ©s de gestion et de financement. Bref, de quoi dominer le monde.

Venus des Etats-Unis đŸ‡ș🇾 oĂč les campagnes se font sur 500 millions d’électeurs avec des moyens financiers de dingos, ces outils se sont peu Ă  peu adaptĂ©s Ă  nos styles et Ă©chelles de campagnes français. Ils peuvent grandement en valoir le coup pour une campagne municipale pour peu qu’on se penche dessus.


Les recherches rĂ©centes en matiĂšre de campagnes Ă©lectorales ont dĂ©montrĂ© que c’est la mobilisation qui fait l’élection et non pas le fait de convaincre des Ă©lecteur·trice·s votant habituellement pour le camp adverse. Toi et ton Ă©quipe avez donc tout intĂ©rĂȘt Ă  utiliser les donnĂ©es en votre possession : ça vous Ă©vitera de vous Ă©puiser dans des territoires dĂ©favorables, et d’organiser le pilotage stratĂ©gique de votre campagne.

Comment ça fonctionne ?

Les logiciels tentent d’optimiser la gestion de la campagne sur la base des listes Ă©lectorales et des donnĂ©es issues des scrutins prĂ©cĂ©dents. Ils croisent les donnĂ©es Ă©lectorales avec les donnĂ©es socio-Ă©conomiques, ce qui permet de dresser le profil-type de l’électeur favorable, quartier par quartier.

Une premiĂšre partie de donnĂ©es sur la population, issues de l’INSEE, peut ĂȘtre intĂ©grĂ©e au logiciel :

  • Les profils socio-Ă©conomiques de la population
  • Les diffĂ©rentes nuisances par quartier (une antenne relais par exemple)
  • Une cartographie du manque (ou de l’abondance) de services publics


Tu peux dĂ©cider de les croiser avec des donnĂ©es plus prĂ©cises :

  • Les adhĂ©rents d’un parti politique, d’une asso

  • Des informations remontĂ©es du terrain


Ces donnĂ©es une fois fusionnĂ©es peuvent permettre de connaĂźtre les centres d’intĂ©rĂȘt de l’électeur·trice, non plus au niveau du territoire mais au niveau de l’individu directement.

Ça peut donc t’éviter de dĂ©livrer le mĂȘme message Ă  un Ă©lecteur sans emploi qui habite un quartier difficile, qu’à un cadre supĂ©rieur qui vit dans un quartier aisĂ© !

Note que ces logiciels peuvent ĂȘtre utiles pour, par exemple, suivre le nombre de fois oĂč les militant.e.s se sont dĂ©placĂ©s dans les quartiers Ă  la rencontre des Ă©lecteur·trice·s. Mais un candidat qui connaĂźt dĂ©jĂ  bien son terrain n’apprendra pas grand-chose.


N’oublions pas que ces logiciels sont un super coup de pouce pour la prĂ©cision et le ciblage d’une campagne, mais que rien ne vaut les Ă©changes IRL (mais tu le savais dĂ©jĂ  !) đŸ€“

👉 Maintenant que le fonctionnement des logiciels de campagne est plus clair pour toi, va voir du cĂŽtĂ© de cet article qui recense les principaux outils du marchĂ©, pour t’aider Ă  choisir celui qui convient le mieux Ă  tes enjeux !

👉 Pour savoir comment rĂ©cupĂ©rer les listes Ă©lectorales, c’est dans cet article !

Guillaume Ricaud-Peretti pour Tous Élus 🧔


Pour aller plus loin
“Big Data Ă©lectoral : Dis-moi qui tu es je te dirai pour qui voter” par AnaĂŻs Theviot


Tous Élus est un mouvement sans couleur politique qui forme gratuitement les citoyens Ă  la dĂ©mocratie locale.

🔑 Pour changer la dĂ©mocratie, suis la formation en ligne et deviens toi-mĂȘme Ă©lu.e ! Tu seras accompagnĂ©.e par un.e expert.e jusqu’aux municipales.

đŸ’Ș Tu peux aussi nous rejoindre en tant que bĂ©nĂ©vole !

📅 Rejoins-nous sur Facebook pour ĂȘtre au courant de nos Ă©vĂ©nements.

Benjamin Durand

Benjamin Durand

Vous avez aimé cet article ?