Les moyens pour favoriser la participation des citoyens aux élections

Première solution : supprimer les bugs du site du service public !

Rien de plus frustrant et surtout démotivant de tomber sur une page « erreur technique inattendue » en essayant de se connecter sur le site de service en ligne électorale. Devant son caractère endémique les bénévoles de Tous Inscrits sont devenus experts en suppression des cookies, rafraichissement de pages et retour arrière. Mais le citoyen lambda, qui n’a pas ce retour d’expérience, lui peut se décourager. Alors s’il vous plait mesdames messieurs de l’administration et du gouvernement veuillez mettre les moyens pour fiabiliser ce service en ligne essentiel pour la démocratie

Deuxième solution : le changement automatique du bureau de vote en cas de déménagement

Imaginons que tu déménages et que tu le signales à une administration (CAF, Sécurité sociale, Impôt) ou que tu demandes un suivi de courrier à la Poste. Et là on t’écrit pour te proposer de changer automatiquement ton bureau de vote pour l’installer au plus près de chez toi. Tu pourrais accepter parce que franchement c’est vachement pratique ou refuser parce que t’adores ton ancien bureau de vote car c’est une bonne excuse pour venir dej chez maman un dimanche et de ramener ton linge.   Dans les deux cas franchement ce n’est pas de la balle ? Nous on trouve que si. Et les solutions techniques existent, il ne manque que la volonté politique !

 

Troisième solution : La procuration 100% en ligne

Franchement quelle est cette idée de pouvoir faire en ligne une demande de procuration mais d’avoir l’obligation de se rendre dans un commissariat, une gendarmerie ou un tribunal d’instance pour pouvoir la valider ? Pourquoi peut-on a contrario tout faire en ligne pour l’inscription sur les listes électorales ? Pourquoi une Mairie peut vérifier une identité en ligne et pas un commissariat ? Arrêtons cette absurdité et allons au bout du processus en facilitant au maximum la possibilité d’utiliser la procuration pour faciliter le vote.

Quatrième solution : le vote à distance

Ce serait belle avancée de pouvoir voter de manière sécurisée à distance que cela soit par courrier ou par internet. Les Français de l’étranger ont d’ores et déjà cette possibilité lors des élections législatives (courrier et internet). En Allemagne 20% des votes se font par voie postale, idem en Espagne. En Estonie 43% des votes aux élections législatives de 2019 se sont fait par internet. On comprend les difficultés majeures de sécurisation et de fiabilité des votes (cyber attaque etc…). Mais rien ne semble insurmontable avec une mise en place d’une véritable identité numérique et d’une architecture de serveurs spécifiques et décentralisés. Mais attention ces possibilités de vote à distance doivent être toujours complémentaire du vote physique pour ne pas que la fracture numérique soit un obstacle à l’exercice démocratique pour tous les citoyens.  Pour en savoir plus su le vote à distance vous pouvez consulter ce rapport d’information du Sénat français.

Le porte-à-porte : on t’explique tout🔑

Toi dans le hall de l’immeuble, enchaînant les portes avec entrain (et sans costard si possible 😉)

Dans cet article on t’a déjà expliqué en quoi consiste le porte-à-porte. En gros, tu vas frapper aux portes des habitants de ta commune pour échanger sur les municipales et tenter de gagner des voix. Ici on te balance nos tips et astuces issues de campagnes précédentes ! 💪

Les conseils efficacité

1/ Savoir pourquoi vous le faites : collecter des promesses de vote, trouver des soutiens, convaincre de voter, convaincre de voter pour vous…

2/ Partir de vous

  • Expliquer pourquoi, pour vous, il est important d’aller voter
  • Toujours donner des exemples liés à votre quotidien
  • Éviter tout langage abstrait

3/ Avec un abstentionniste, insister sur les détails concrets de l’élection : la date, le bureau de vote, le nom du candidat, les horaires.

🔑 Les 4 clés du porte-à-porte 🔑

  • Comment tu te présentes
  • Comment tu entames la conversation
  • Comment tu développes
  • Comment tu assures le suivi

Nos conseils pratiques

👫Binômes
– Toujours à deux !
– Pas besoin d’être du quartier pour y faire du porte-à-porte
– Pas besoin d’être élu.e / militant.e expérimenté.e pour faire du porte-à-porte
– Si possible, diversifier le binôme: femme/homme, âgé/jeune, habitant du quartier/d’ailleurs, élu.e/non-élu.e
– Une personne par binôme est chargée de remplir la fiche de suivi « portes ouvertes/portes frappées »

⏱Durée du porte-à-porte :
– Moins de 2 mn si l’électeur n’est pas dans la cible !
– Maximum 5 mn si l’électeur est dans votre cible !

🕰Des horaires adaptés
– Lundi-vendredi: de 17h à 20h30 (plus tôt en campagne, plus tard en ville)
– Samedi: de 11h à 20h
– Dimanche: de 14h à 20h

⛏Ton matériel
– Ayez un signe distinctif de votre campagne(K-way, badges, t-shirts)
– Tracts, brochures ou accroche-portes — attention : garder le tract avec soi et ne le distribuer qu’à la toute fin du porte-à-porte !
– Toujours avoir une fiche de suivi et d’argumentaire

LE tips à retenir : garder le tract avec soi pendant l’échanger et ne le distribuer qu’à la toute fin du porte-à-porte. Sinon il est facile de prendre le tract et de dire qu’on le lira plus tard.

Le porte-à-porte te permet aussi de rencontrer les habitants et de découvrir des problèmes insoupçonnés

On espère que ces conseils te seront utiles !

Ninon pour Tous Elus 🌱

Benjamin Durand

Benjamin Durand

Vous avez aimé cet article ?