Blog

Tous élus … d’abord une histoire de raclette
Le mouvement

Tous élus … d’abord une histoire de raclette

Et non, ce n’est pas une joke, Le mouvement Tous Elus est bel et bien né en novembre 2017 pendant une banale soirée d’automne, lorsque Camille, Léa et PO décident de réunir quelques potes autour d’une “raclette démocratique”.

Le concept ? Un simple dîner entre amis, avec en plus l’autorisation de parler de démocratie et de politique.

Florent, Ninon, Sophia, François et Manon rejoignent rapidement la bande, avec une deuxième puis une troisième soirée, toujours fédérés par l’amour du fromage : raclette, tartiflette et des pommes de terre à foison !

Ils partagent les mêmes colères et constats sur leur environnement et ont tous des convictions à défendre, des sujets qui les indignent (le réchauffement du climat, l’accueil des migrants, le sexisme et autres sujets qui occupent le débat public), mais aucun n’est engagés au sein d’un parti politique. Ceux qui ont été dans les appareils, quant à eux, ne veulent plus y remettre les pieds…

C’est sans conteste, celle que l’on qualifie de “Génération Y” est surtout caractérisée par son désenchantement : défiance vis-à-vis des institutions, rejet des partis et des élus, sentiment d’infantilisation et de manque de reconnaissance, les jeunes sont manifestement beaucoup plus pessimistes que les générations précédentes quant à la politique.

Pourtant, une chose est certaine : que les jeunes exercent pleinement leur rôle est la condition indispensable de tout progrès politique et social.

Alors, si on sortait de l’indignation, des clanismes et de l’immobilisme pour passer à l’action?

Au printemps 2018, à la faveur de l’été, cette joyeuse équipe se réunit animée par la même conviction : il faut tenter quelque chose de nouveau !

La base de ce projet commun, qui n’a pas encore de nom ni de forme juridique, est posée : ce sera un mouvement sans couleur politique, porté pas les citoyens eux-mêmes, pour réoxygéner notre démocratie !

Ils sont 11 à se réunir tout un week-end sur leur temps libre pour un séminaire fondateur. Entrepreneurs, militants associatifs, banquiers, chômeurs, étudiants, ils viennent des quatre coins de la France et sont prêts à se retrousser les manches pour faire bouger les lignes : le mouvement “Tous Elus” voit le jour.

Trois évidences collectives émergent :

  • notre démocratie a besoin d’une dynamique nouvelle qui permet à chaque citoyen de rentrer dans le grand jeu politique,
  • la mobilisation ET la formation des citoyens les plus éloignés des instances politiques est indispensable avec comme coeur de cible les plus jeunes et les plus précaires,
  • les schémas passés des partis politiques ne doivent surtout plus être reproduits,

Notre mouvement sera une association loi 1901, ouverte à TOUS et qui adopte les principes de la sociocratie pour que chaque avis soit respecté.

Après ce week-end intense, la machine est lancée : des groupes de travail sont formés pour avancer sur la structuration du projet, la formation, la communication, l’animation de la communauté de bénévoles et la levée de fonds (le nerf de la guerre) !

A la rentrée, un deuxième séminaire de travail permet de se mettre d’accord sur les règles de travail communes et le rôle de chacun : nous validons la création et les premiers statuts de Tous Elus, une association à but non lucratif.

L’histoire ne fait que commencer … vous l’écrivez avec nous ?

Camille et Sophia pour Tous Elus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.