Blog

Élu-e de mon cœur

“C’est en remettant l’humain au centre que l’on peut servir au mieux l’intérêt général”, Vincent Ducasse, ancien Maire adjoint de Château-du-Loir

Clovis est allé à la rencontre de Vincent Ducasse, ancien Maire Adjoint chargé de la vie sportive et de la communication à Château-du-Loir. Dans ce court interview, Vincent nous livre sa vision de la politique et les liens qu’il a créé avec sa commune à travers son engagement.

L’élu de mon cœur, c’est une série d’interviews d’élu·es et de bénéficiaires de Tous Élus pour plonger au cœur des engagements politiques locaux.

  • Quel a été votre déclic pour vous présenter à la Mairie ?

Le maire, qui était un ancien collègue professeur comme moi, est venu me chercher. J’étais déjà particulièrement investi dans la commune puisque j’étais entraîneur et secrétaire du club de volley et que je faisais partie du comité de la Sarthe et de la ligue des pays de la Loire. Ce sont des postes à responsabilités qui préparent bien à la vie municipale. Et en plus de cela, j’étais professeur d’Education Physique et Sportive.

  • Racontez-nous votre meilleur souvenir en tant qu’élu ?

Un super souvenir en tant qu’élu, c’est d’avoir créé une salle d’escalade. Cela a permis une pratique scolaire et la création d’un club qui compte aujourd’hui plus de 100 adhérent·es. J’adorais aussi les relations que j’avais avec les clubs sportifs et le travail qu’on faisait ensemble.

Un autre aspect central de cet engagement à la mairie, c’est le travail en équipe. J’ai toujours fait en sorte de travailler collectivement, c’est-à-dire en concertant l’ensemble de l’équipe, avec les élu·es d’un côté et les salarié·es de la mairie de l’autre.

  • Pouvez-vous nous décrire un de vos proches que vous aimeriez avoir en maire et nous expliquer pourquoi ?

Je pense que Sylvie, ma femme, par son engagement syndical, aurait toute sa place. Elle est capable de s’engager pour faire avancer les choses, en étant dans la concertation et la communication, avec les différent·es partenaires et acteurs·trices.

Cela me fait revenir à l’importance de la communication, c’est-à-dire à la fois expliquer clairement et écouter les gens. On voit par exemple aujourd’hui la nécessité et la difficulté de cette communication dans le Grand Débat National. Cette communication n’est aujourd’hui pas institutionnalisée, mais ce serait intéressant qu’elle le devienne pour que les gens puissent s’exprimer plus facilement. Ainsi, le Grand Débat National devrait pour moi être local et continuel.

En fait, cette habitude de communication et d’échange, ce serait intéressant qu’elle apparaisse dans l’éducation du citoyen·ne, pour habituer et former les enfants très tôt à débattre pour qu’ils prennent ensuite part à cette vie de la cité qu’est la politique.

  • Si la politique était un film, quel serait-il et pourquoi ?

Ensemble c’est tout de Anna Gavalda : ce ne peut être qu’ensemble et dans le partage, en remettant l’humain au centre, que l’on peut servir au mieux l’intérêt général.

  • Quel est le conseil que vous donneriez à un futur maire Tous élus ?

Travailler et fonctionner collectivement, tout en sachant écouter, communiquer et fonctionner avec les gens qui ne sont pas du même avis que vous. Donc considérer tous les avis pour prendre les décisions.

  • Quelle serait votre dernière action en tant que Maire ?

Travailler sur la démocratie participative pour sortir de l’image négative qu’a la politique aujourd’hui. Pour moi, la politique ce ne devrait être que la démocratie, c’est-à-dire le peuple qui donne le pouvoir à des élu·es mais en connaissance de cause.

Vincent DUCASSE

Ancien Maire Adjoint chargé de la vie sportive et de la communication

Château-du-loir, commune de 5000 habitant·es


Clovis, pour Tous Élus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.